• Accueil
  • > Amiens Forum
  • > À Amiens, il n’y a plus d’idées : est-ce la faute du Gouvernement ?


À Amiens, il n’y a plus d’idées : est-ce la faute du Gouvernement ?

« Un  budget de résistance » titre Amiens Forum dans un article détaillant toutes les attaques auxquelles la malheureuse mairie d’Amiens doit faire face de la part de l’Etat. C’est bien connu, l’Etat se désengage… Expression maintes fois ressassée, qui se fait écho à elle-même pour être mieux érigée en vérité absolue. À croire que remettre en cause cette affirmation, voire la nuancer, relève de l’hérésie et mérite l’insulte. Rassurons-nous, la rédaction d’Amiens Forum ne s’engage pas dans cette voie périlleuse…

Face à la tyrannie étatique, une équipe se lève. Gilles Demailly et Jacques Lessard, nos Astérix et Panoramix à nous, ont mijoté une potion magique qui sauvera tous les Amiénois du péril gouvernemental. Le maire se fait même menaçant : « Je souhaite que le Gouvernement change de politique. Ou alors qu’il change… Nous ne cédons pas à la pression. » À quand la déclarationÀ Amiens, il n'y a plus d'idées : est-ce la faute du Gouvernement ? dans Amiens Forum interrogation d’indépendance ?

Quels sont donc ces mauvais coups portés par l’Etat?

La suppression de la taxe professionnelle, principalement et évidemment. Rappelons que cette suppression a été actée sur recommandation des travaux des députés Marc Laffineur (UMP, Maine-et-Loire) et Jean-Pierre Balligand (PS, Aisne). « Rien n’est tranché concernant le produit fiscal de substitution » déclare Jacques Lessard. Bien au contraire, une nouvelle imposition des entreprises portant le nom de cotisation économique territoriale (CET), excluant les investissements productifs de l’assiette, verra le jour. Un régime transitoire a été adopté pour 2010. Dès 2011, cependant, les nouveaux impôts locaux seront effectivement perçus par les collectivités territoriales. L’objectif de la réforme n’est pas de grever les ressources des collectivités, mais de cesser de pénaliser fiscalement les investissements des entreprises, pourvoyeurs d’emplois. Dommage que l’information ne soit pas parvenue à Amiens, où l’on est sans doute trop occupé à ériger des remparts…

Sous un autre titre – « Quand l’Etat se désengage » –  Amiens Forum lance les chiffres : « la contribution de l’Etat aux recettes de la ville devrait diminuer de 628.000 € par rapport à l’exercice précédent » mais admet que la dotation globale est en hausse de 0,6% avec une inflation de 1,2% et des frais financiers très bas, « ce qui allège l’annuité de la dette« . Question toute simple : quelle est, sur cet ensemble, la différence comparativement à l’année précédente ? Peu importe, l’objectif est sans doute de retenir le titre et les citations de Gilles Demailly…

Amiens Forum, fataliste, livre son analyse : « les collectivités, elles, ont alors deux solutions : soit baisser la qualité de service, soit augmenter les impôts« . Dans un prochain numéro, le mensuel expliquera certainement que c’est de la faute du Gouvernement si la Municipalité fait les deux…

Enfin, il est intéressant de noter que la majorité municipale accroît progressivement ses attaques contre le Gouvernement. Une grande partie d’Amiens Forum relatant largement ses positions, est-il encore légitime qu’elle y dispose d’une tribune politique, au même titre que les groupes d’opposition ? La question peut paraître étonnante, mais nous en reparlerons bientôt…

 

 

0 commentaire à “À Amiens, il n’y a plus d’idées : est-ce la faute du Gouvernement ?”


  1. Aucun commentaire

Laisser un commentaire



RÉFLEXIONS D'UN CITOYEN |
actualites politiques natio... |
sans violence et sans haine |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Parti de Gauche. Commission...
| siolgnal
| "كُن...