• Accueil
  • > Culture
  • > Du Gothique aux cultures du Monde ou quand un Institut chasse l’autre à Amiens


Du Gothique aux cultures du Monde ou quand un Institut chasse l’autre à Amiens

L’Institut du monde gothique (IMG) ne verra sans doute jamais le jour. A qui la faute ? L’érection du bâtiment qui lui était promis, au pied de la plus grande cathédrale de France, a sans aucun doute contribué à la défaite du maire sortant en 2008. Aujourd’hui vide, il a fait l’objet de vives critiques quant à son coût pour la Ville et à l’impréparation supposée de l’équipe municipale précédente en vue de son ouverture au public.

L’ambition était pourtant louable. La transformation de la ville, la restauration de la Cathédrale et le succès de sa colorisation nocturne avaient rendu crédible un projet ambitieux, en phase avec les capacités touristiques et culturelles amiénoises. Chef d’oeuvre du Gothique, la Cathédrale méritait en effet un centre qui explicite son architecture, ainsi que celles de tous les édifices comparables de son époque. J’avais personnellement visité l’exposition de 2001 qui, dans l’église St Germain, présentait les prémices de ce qu’aurait pu être l’IMG. Une véritable réussite. Dans les locaux qui lui étaient destinés, cette exposition, bien entendu complétée et adaptée aux exigences d’un réel musée, aurait constitué le prolongement naturel de la visite de Notre-Dame. A terme, le parvis aurait dû constituer le coeur névralgique de l’Amiens touristique, culturelle et religieuse. Une véritable référence. Peine perdue.

Sans réelle autorité, sans vision, surfant sur la vague anti-travaux qui l’avait portée au pouvoir, l’équipe municipale a laissé pourrir la situation en dénonçant l’absence d’étude et l’insouciance budgétaire. Sauf que l’étude existait, comme l’a révélé le Courrier Picard (l’article ici). Qui préparait donc les dossiers de l’ancienne opposition devenue majoritaire ? Tout était prévu, rien n’a été réalisé. Les travaux ne sont même pas totalement terminés dans le secteur, preuve de la passivité ambiante.

L’ultime sursaut de l’IMG dans les mémoires amiénoises n’aura précédé que de quelques semaines l’annonce de la création d’un « Institut des cultures du Monde » par la Municipalité. Le JDA en a fixé le cap : il s’agirait, selon le maire, de « montrer ce que les différentes cultures ont apporté à Amiens et surtout ce qu’elles apportent encore aujourd’hui« . Voilà qui va faire venir la France. Au-delà des belles intentions, cette annonce est bien opportune : elle intervient quelques semaines après le coup de sang de membres de l’association Liberté en pleine salle du Conseil. Ces derniers avaient rappelé les promesses qui auraient été faites durant la campagne de 2008, concernant notamment l’extension de la mosquée Lumière, située boulevard du Port. En vertu du principe de laïcité, l’intervention de la Municipalité est bien entendu impossible dans cette affaire… Dérive dans la dérive clientéliste ou mécompréhension ?

La mairie rétablit sa vérité : « C’est sur un tel projet [celui d'Institut des cultures du Monde], conduisant à rassembler les Amiénois au travers du partage de leurs arts et cultures respectifs et de leur valorisation, que se sont déjà exprimés certains des élus, notamment lors de la campagne électorale, et notamment devant les fidèles de la mosquée Lumière » (Site de la Municipalité). Certains des élus ? Un tel projet n’aurait donc pas été discuté et partagé par l’ensemble de l’équipe de Gilles Demailly ?

Précipitation, annonce sans étude sérieuse, projet nébuleux sans plan de financement, sans contenu concret… Ainsi caractérisait-on le projet d’IMG du côté de la Majorité, avant de redécouvrir l’étude de 2001. L’hypothétique Institut des cultures du Monde, subitement surgi des souvenirs de la campagne municipale, est-il autre chose que cela ?

0 commentaire à “Du Gothique aux cultures du Monde ou quand un Institut chasse l’autre à Amiens”


  1. Aucun commentaire

Laisser un commentaire



RÉFLEXIONS D'UN CITOYEN |
actualites politiques natio... |
sans violence et sans haine |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Parti de Gauche. Commission...
| siolgnal
| "كُن...