• Accueil
  • > Economie
  • > Les commerçants du centre ville d’Amiens manifestent, la Municipalité tâtonne


Les commerçants du centre ville d’Amiens manifestent, la Municipalité tâtonne

Manifestation des commerçants d'Amiens« La mayonnaise prend » place René Goblet, selon Thierry Bonté (JDA n°552). Tout va donc très bien, Madame la Marquise…

Le ridicule ne tue pas, même à Amiens. C’est heureux pour le maire et son équipe. Mercredi 3 mars, entre 700 et 900 personnes – selon les observateurs – ont défilé entre la place René Goblet et l’Hôtel de Ville pour dénoncer la fermeture de la place aux voitures. Du jamais vu. Qui ose encore parler de concertation alors que jamais la mairie d’Amiens n’a autant été accusée d’autoritarisme?

Le maire fait aujourd’hui les frais d’une décision bâclée, conséquence d’un précédent conflit, d’un précédent recul (au bénéfice des commerçants de la rue des Jacobins). Reculera-t-il encore une fois? Il s’est déjà penché en arrière : la veille de la manifestation, la Municipalité a opportunément annoncé la réouverture à la circulation de la rue Allart. Le but ? Permettre un meilleur accès au parking 3 Cailloux, dont la fréquentation a brutalement chuté de 42% depuis janvier, et sans doute également restreindre le nombre de participants à la manifestation de mercredi. Sauf que la nouvelle décision municipale implique de rouvrir partiellement la place René Goblet, et donc de répartir de nouveaux sens interdit pour éviter que, de facto, la place ne soit accessible à tous. Tripatouillage consternant.

Gilles Demailly l’explique à tous les médias : il ne reculera pas. Sur France 3, il est même catégorique : « les commerçants ont tort« . Lui seul sait, semble-t-il, que les décisions de sa Municipalité profiteront à terme aux commerces du centre-ville. Croit-il qu’un pas de porte se gère comme une université ?

Autoritarisme, aveuglement et ambition démesurée pour sa ville. N’était-ce pas ce que Gilles Demailly reprochait à son prédécesseur? Enlevons l’ambition démesurée et ajoutons l’amateurisme, nous trouverons ce que nous pouvons désormais reprocher à l’actuelle Municipalité. En haut, tout en haut de la tour d’ivoire qu’il s’est dès à présent constituée, le maire oeuvre déjà à sa propre chute.

On ne peut enfin plus douter que le vaste plan de circulation, sur lequel la Municipalité dit travailler depuis deux longues années, n’a jamais existé ailleurs que dans les rêves de Thierry Bonté.

Cliquez ici pour visionner le reportage de France 3 sur la manifestation

Photo issue du groupe Facebook de l’association « Les commerçants du centre-ville ont du bon sens »

0 commentaire à “Les commerçants du centre ville d’Amiens manifestent, la Municipalité tâtonne”


  1. Aucun commentaire

Laisser un commentaire



RÉFLEXIONS D'UN CITOYEN |
actualites politiques natio... |
sans violence et sans haine |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Parti de Gauche. Commission...
| siolgnal
| "كُن...