• Accueil
  • > Divers
  • > Pourquoi Changer Amiens est un blog méprisable selon le maire et les socialistes amiénois


Pourquoi Changer Amiens est un blog méprisable selon le maire et les socialistes amiénois

C’est par hasard que j’ai découvert il y a quelques jours le blog Amiens socialiste, qui s’attelle avec courage à la défense de la politique municipale.

Outre les articles consacrés aux débats politiques nationaux, les auteurs de ce blog n’hésitent pas à s’y exprimer sur les divisions internes à la majorité, sur les conflits du moment à Amiens (bus, commerçants, stationnement, etc.) et même sur l’activité de la mairie, quand il y en a une. De nombreux articles ne sont d’ailleurs que les copies des informations publiées sur le site de la Ville. Cela voudrait-il dire que le discours militant est de mise sur un site entretenu par les impôts des Amiénois ? Dans ce cas, et je l’avais déjà évoqué il y a quelques mois (l’article ici), il serait parfaitement légitime que l’opposition puisse s’y exprimer

Passons.

J’ai la faiblesse de croire que les opinions exprimées par Changer Amiens ne valent pas moins que celles exposées par les thuriféraires de la majorité municipale. La lecture de l’article intitulé Le comité de ville des sections d’Amiens condamne à l’unanimité la méthode des blogs anonymes (à découvrir ici), daté du 6 juillet dernier, m’a donc stupéfait. Cet article, cosigné par les principaux cadres socialistes de la majorité municipale, dont Gilles Demailly lui-même, ne peut apparaître que comme une crise d’autorité totalement inappropriée.

Je n’aurai pas la prétention de croire que ce communiqué s’adresse uniquement à Changer Amiens. Le blog principalement visé est animé par des opposants socialistes à Gilles Demailly, qui n’ont pas hésité à médiatiser leur action et à étaler sur Internet les conflits internes à la gauche amiénoise. Néanmoins, je ne doute pas d’être concerné par ce rappel à l’ordre.

Selon les termes de ce communiqué, des blogs s’expriment « de façon très agressive sur l’action municipale amiénoise, mettant parfois en cause personnellement et gravement certains élus« . Si des membres de la majorité considèrent que certains de mes articles relèvent de la diffamation, je les invite à se tourner vers les tribunaux. Pour le reste, Amiens ne se situant pas en Chine, il me semble que la critique peut encore y être formulée.

Mon blog ne laisserait pas de « possibilité de réponse, au mépris des règles les plus élémentaires du débat démocratique ». Je rappellerai qu’il a toujours été possible de commenter mes articles, sur cette page et désormais sur Facebook, voire de m’adresser un mail. Je n’ai jamais joué au censeur, si ce n’est pour éviter la publication de messages insultants ou incompréhensibles. Je laisse les leçons de démocratie à ceux qui veulent les donner.

En ne révélant pas mon identité, je ferais preuve d’un procédé « lâche et honteux« , me cachant derrière le « confort » de cet anonymat pour « agresser et calomnier ». Il me coûte tout particulièrement de répondre de ces accusations stériles. Mon blog s’attache avant tout à exprimer des idées et à prendre part au débat sur l’actualité et l’avenir de notre ville, et non à me discréditer en calomniant ou en agressant tel ou tel. Mon identité est tout à fait anecdotique, ce sont des idées que je mets en débat ici.

La Municipalité le reconnaît elle-même, des pages ou blogs d’opposition « fleurissent depuis plusieurs semaines ou plusieurs mois ». Étrangement, Internet et la possibilité de créer un blog existaient bien avant mars 2008… Ces semaines et mois ont été, à Amiens, régis par l’équipe de Gilles Demailly, empêtrée dans ses multiples échecs. Si la majorité municipale est aujourd’hui la cible de très nombreuses critiques, aussi bien sur Internet que dans la rue, peut-être devrait-elle procéder à son introspection !

 

 

5 commentaires à “Pourquoi Changer Amiens est un blog méprisable selon le maire et les socialistes amiénois”


  1. 0 Arnaud 5 nov 2010 à 8:00

    Ca me rend fou!

    Répondre

  2. 1 Nordine 6 nov 2010 à 0:01

    Comment Amiens peut-il se targuer d’être une capitale régionale quand on voit le mépris des élus envers leurs propres citoyens ?
    Après il s’étonnent que fleurissent sur Internet quelques pages ou blogs s’exprimant de façon très véridique et agressive sur l’action municipale.

    Répondre

  3. 2 Framboise 6 nov 2010 à 1:44

    Et bien moi, je suis vraiment satisfait de voir une population autrefois privilégiée, du fait de la croissance, aujourd’hui en berne ,et je rappellerais cette citation dont l’auteur n’est inconnu de personne, »La croissance, j’irais la chercher avec les dents », instruite des méthodes syndicalistes d’expression revendicative, manifestant et bloquant le parking centre ville à 9H du matin…. 4H ils dorment encore comme quoi il faut prendre le temps d’une douche et d’un café croissants jus d’orange avant d’aller SE BATTRE pour des revendications qui s’apparentent à la défense des acquis.

    des commerçants ouvriers, ça commence à me plaire, d’autant plus qu’en lisant vos articles, il apparaît que vous faites parti de ce mouvement revendicatoire qui, excusez moi du peu, se goure un peu de trottoir.
    faut il vous rappelez le scandale de la ZAC gare La vallée, celui de la ZAc Cathédrale, celui du Zenith etc .. etc .. etc …
    Alors, critiquer une équipe qui a à peine plus de 2 ans d’exercice du pouvoir, ça s’apparente à de la rancune, un deuil mal digéré, et si les blogs fleurissent aujourd’hui, tous ne sont pas dans le sens dont vous parlez, et bien c’est SUPER !!! au moins avec Demailly, il y a de la DEMOCRATIE, de la vraie et le votre en est la preuve.

    Répondre

  4. 3 Charles 6 nov 2010 à 13:26

    Demailly (El Professeur)avec son équipe de universitaires sera le fossoyeur définitif de l’attractivité et de l’économie du centre d’Amiens.

    On est en plein délire idéologique, Thierry Bonté Divine en est le bras armé…

    Au secours, fuyons !

    Répondre

  5. 4 Nordine 10 nov 2010 à 22:29

    Aujourd’hui si Amiens ne va pas bien, et si la majorité municipale ne peut pas travailler c’est de la faute au gouvernement.

    Alors j’en appelle au président de la république afin qu’il rétablisse la circulation des voitures dans le centre-ville en ouvrant l’anneau vert.

    Que Nicolas Sarkozy revienne sur sa décision de construction du futur centre psychiatrique en plein centre-ville, tout compte fait une maison de retraite c’était mieux.

    Ah oui aussi Monsieur le président, pourriez-vous rencontrer les commerçants et habitants de la rue Jules Bernis, afin de les écouter sur leurs préoccupations des futurs travaux de la voie centrale réservée aux bus, ce qui va entraîner une perte importante de stationnement et de clients pour les commerces, je sais vous les commerces rien a foutre car il y a les supermarchés en périphérie d’Amiens……. oui mais quand même.

    Le maire d’Amiens vous reproches de ne faire preuve d’aucune volonté réelle de concertation, vous ne vous prévalait que d’une démocratie de façade avant de mettre en œuvre vos projets.

    Gilles Demailly, notre Maire, lui sait distinguer le bon du méchant: la municipalité fait tout bien du moins elle essaye, alors que votre gouvernement fait tout mal.

    Ceci n’est pas une fiction c’est la réalité de la vie de tous les jours des amiénois, dictature municipale oblige…….. A sacré Gilles quand est-ce que tu t’en vas.

    Répondre

Répondre à Nordine Annuler la réponse.



RÉFLEXIONS D'UN CITOYEN |
actualites politiques natio... |
sans violence et sans haine |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Parti de Gauche. Commission...
| siolgnal
| "كُن...