• Accueil
  • > Transport
  • > Thierry Bonté fait marche arrière sur l’axe Barni-Ferry : trouvera-t-il sa voie ?


Thierry Bonté fait marche arrière sur l’axe Barni-Ferry : trouvera-t-il sa voie ?

Thierry Bonté, dans le Courrier Picard du 25 novembre 2010 : «  Il faut se faire à l’idée qu’il y aura deux voies en double sens, spécifiques aux bus » (article ici).

Thierry Bonté dans le Courrier Picard du 20 janvier 2011 : « Nous étions partis sur des hypothèses ouvertes dont une avec deux voies dédiées aux bus. Mais c’est une hypothèse parmi tant d’autres. Honnêtement, je ne sais même pas si c’est la meilleure solution » (article ici).

Thierry Bonté fait marche arrière sur l'axe Barni-Ferry : trouvera-t-il sa voie ? dans Transport photo1Les opinions du deuxième Vice-président de la Métropole ont changé avec la nouvelle année. A ce rythme, il nous expliquera en 2012 que la voiture est l’avenir des transports… Entre ces deux déclarations, la polémique sur l’opportunité des travaux planifiés par la Municipalité sur l’axe Barni-Ferry s’est amplifiée en même temps que sa contestation. Il semble aujourd’hui évident que la situation n’est pas si catastrophique que ne l’expliquaient les élus de la majorité. Les riverains eux-mêmes en conviennent…

Ce revirement  est d’autant moins surprenant que le cabinet Transitec, missionné pour étudier les possibilités d’aménagement de l’axe, a parallèlement enterré le passage à deux voies de bus. Motif : pas assez de place… Il a donc fallu rémunérer des experts pour se rendre compte que la chaussée n’était pas assez large pour aménager deux voies dédiées? « Avec des trottoirs réglementaires de 2 mètres, des voies pour les automobilistes, des pistes cyclables et du stationnement, il n’y a plus de place pour deux voies de bus. «Ça ne rentre pas ! » insiste un technicien de la ville » (CP 22/01). Avec un bon mètre, nul doute que Thierry Bonté aurait pu constater cette impossibilité dès novembre 2010! A moins que ces conclusions bien opportunes ne soient elles-mêmes la conséquence de la contestation évoquée plus haut…

On se dirige donc vers un mi-choix, comme d’habitude avec cette équipe municipale : une voie centrale ou une voie latérale spécifique aux bus. Rien de mieux pour désorienter les automobilistes, qui vont d’ailleurs perdre des places de stationnement au passage.

Thierry Bonté pourra alors nous expliquer que la décision prise était la plus adaptée à la situation des deux rues et que, d’ailleurs, il n’en a jamais douté…

 

0 commentaire à “Thierry Bonté fait marche arrière sur l’axe Barni-Ferry : trouvera-t-il sa voie ?”


  1. Aucun commentaire

Laisser un commentaire



RÉFLEXIONS D'UN CITOYEN |
actualites politiques natio... |
sans violence et sans haine |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Parti de Gauche. Commission...
| siolgnal
| "كُن...