Archives pour la catégorie Divers



La place de la Gare, porte d’Amiens délaissée et victime expiatoire de la Municipalité

La place de la Gare, porte d’Amiens délaissée et victime expiatoire de la Municipalité dans Culture article-514-img_chapoAprès les manifestations de mécontentement des commerçants de l’axe Beauvais-Duméril-Jacobins, après les interrogations des restaurateurs du Quai Bélu, voilà que la Municipalité se fâche avec les commerçants de la place de la Gare. Dans le Courrier Picard de jeudi 3 décembre, ils dénoncent en effet l’absence d’animation et même de décorations sur la place Alphonse Fiquet en cette période de fêtes.

Si elle voulait dégoûter les Amiénois et les touristes de cette place, l’équipe de Gilles Demailly ne s’y prendrait pas autrement : elle n’est que rarement nettoyée, livrée à la délinquance, la fontaine ne fonctionne pas et voilà qu’elle est plongée dans le noir à l’approche de Noël… La majorité objectera bien entendu que l’endroit n’a pas été suffisamment pensé par l’équipe précédente et que ce n’est pas sa faute, après tout, si l’on a dépensé autant d’argent pour un tel résultat. Refrain habituel.

Poursuivre la lecture ‘La place de la Gare, porte d’Amiens délaissée et victime expiatoire de la Municipalité’

Le Marché de Noël d’Amiens sent le sapin

Le Marché de Noël d’Amiens sent le sapin dans Divers marche_de_noel_largeLa lecture de l’interview de Jacques Goffinon dans le JDA du 25 novembre m’a fait penser à celle de 1984 de George Orwell. Ce n’est pas la quatorzième édition du Marché de Noël qui vient de s’ouvrir, mais bien la deuxième des Parfums d’hiver. Marché faisait sans doute trop capitaliste et Noël trop religieux pour la majorité municipale. Preuve que la Municipalité a des idées : le méchant de Robien avait créé  un Marché de Noël rétrograde et totalement has been ; le gentil Demailly et ses amis offrent aux Amiénois les merveilleux Parfums d’hiver, vision d’avenir providentielle.

Poursuivre la lecture ‘Le Marché de Noël d’Amiens sent le sapin’

Terrasses du Quai Bélu : la Municipalité cherche le bras de fer

Terrasses du Quai Bélu : la Municipalité cherche le bras de fer dans DiversUne révolution semble se préparer sur la Quai Bélu. L’adjoint au commerce, Eric Mehimmedetsi, clame haut et fort vouloir faire respecter la loi au pied de la lettre : une terrasse doit être placée à 2,50 mètres du bord de l’eau. Ce qui, Quai Bélu, n’est évidemment pas le cas.

Toute personne connaissant ce point névralgique de Saint-Leu et du tourisme amiénois sait bien que reculer les terrasses de cette distance limitera leur intérêt sans pour autant apporter une plus-value aux promenades des Amiénois. Au plus près de la rue de la Dodane, une telle mesure pourrait même être fatale aux équipements extérieurs.

Poursuivre la lecture ‘Terrasses du Quai Bélu : la Municipalité cherche le bras de fer’

Petites préoccupations d’un Amiénois (2)

1. Dans Amiens Forum n°3, Lucien Fontaine, adjoint à la jeunesse, l’affirmait haut et fort : « Il faut une auberge de jeunesse à Amiens ! ». Une ville de la taille d’Amiens se doit en effet d’accueillir un établissement de ce type, indispensable au rayonnement et à la crédibilité touristique de notre ville. Combien de jeunes globe-trotters, déçus de constater l’absence d’une auberge de jeunesse à Amiens, ont-ils rayé la ville de leur parcours ? Sur le fond, rien à dire, je soutiens totalement.

La forme, elle, me semble plus surprenante.

Poursuivre la lecture ‘Petites préoccupations d’un Amiénois (2)’

Petites préoccupations d’un Amiénois

Vendredi, 20h50. La nuit commence à tomber. Malgré cela, l’éclairage public n’est pas encore actionné. Certaines rues en deviennent lugubres. A croire que les services, à commencer par ceux qui y donnent des ordres, ont oublié que les jours racourcissaient en août. Peut-être sont-ils encore en vacances…

Dimanche, 17 heures. Je traverse le petit canal qui ouvre sur St Leu et la ville basse, sur la nouvelle passerelle donnant sur la rue du Hocquet. Encore une fois, je déplore l’état de ce canal, qui donne aux touristes qui nous font l’honneur de visiter notre ville un bien triste spectacle. Pensons qu’il y quelques décennies, des barques s’y croisaient! Rien n’est fait pour ôter les déchets, algues et mousses qui pullulent et inspirent le dégoût aux touristes et Amiénois qui se promènent dans le secteur. Cet été, le spectacle est encore pire qu’à l’accoutumée. Voir les photos ci-dessous.

p300809185502.jpgp300809185501.jpgp3008091855.jpg

 

 

 

La Renommée

123456


RÉFLEXIONS D'UN CITOYEN |
actualites politiques natio... |
sans violence et sans haine |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Parti de Gauche. Commission...
| siolgnal
| "كُن...