Archives pour la catégorie Transport



La mairie d’Amiens tranche : le bus repassera par là

La mairie d’Amiens tranche : le bus repassera par là dans TransportL’enthousiasme est à son comble dans les bureaux de l’Hôtel de Ville. Les Amiénois, fébriles, font leurs réserves de tickets pour ne pas être les victimes de l’afflux programmé. Les anciens – ceux qui ont connu l’avant 2008 – tremblent d’émotion au souvenir de ce bon vieux temps qui semble surgir à nouveau.

Oui, le bus revient dans le centre-ville ! Sous le coup de l’émotion, je parviens à peine à écrire ces lignes…

Cette information, ce scoop, c’est le JDA (on l’a retrouvé), relayé par le site Internet de la Mairie, qui nous l’apprend. Avant qu’une campagne d’affichage sans précédent – l’événement le mérite – n’en informe les Amiénois floués depuis tant d’années.

Ces Amiénois floués, la Municipalité leur donne généreusement la parole :  « Janvier 2008, les bus d’Ametis quittent le centre-ville. « Vraiment n’importe quoi », s’offusquait, à l’image de tant d’autres, un usager en réunion publique en mai dernier » (JDA, 9 septembre). Comme à son habitude, la Majorité ne manque pas de faire référence au passé, pour mieux disqualifier le travail de la précédente équipe et valoriser sa propre action.

Le bus revient mais… en janvier 2010. Il aura donc fallu 22 mois à l’équipe de Gilles Demailly pour revenir sur une mesure qu’elle présente comme insensée, voire ridicule.

Poursuivre la lecture ‘La mairie d’Amiens tranche : le bus repassera par là’

TGV à Amiens : tout s’est joué en 1988 (sic)

Les retours de vacances sont toujours un peu excitants : que va-t-on découvrir une fois rentré à la maison ? Qu’a-t-on raté durant son absence ? Il y a toujours des petites surprises…

En reconnectant mon ordinateur dimanche soir, je suis allé faire un tour sur le site Internet de la Municipalité. Tout en haut, le logo TGV et ce titre : « Pour la réalisation de la LGV Paris-Amiens-Londres à l’horizon 2020 ». Impression de déjà vu, la date seule ayant changé. Passons.

TGV à Amiens : tout s’est joué en 1988 (sic) dans TransportLes premières phrases retiennent davantage mon attention : « Gilles Demailly rappelle que l’intérêt de ce projet a été reconnu dès 1988 lors du Comité interministériel d’Aménagement et de Développement du Territoire, avant d’être confirmé en 2003 ». 1988 ? Mais alors, sous René Lamps ! Voilà une manière étrange d’attribuer le mérite d’un projet qui ne verra pas le jour avant vingt ans au maire communiste d’il y a vingt ans !

D’autant plus étrange – ou comique – qu’en 1988, le Gouvernement était à gauche et s’apprêtait à acter une LGV reliant Paris à Lille sans passer par Amiens.

Poursuivre la lecture ‘TGV à Amiens : tout s’est joué en 1988 (sic)’

Gilles Demailly et le Tram : collision garantie

Immobilisme ? Un mot bien trop gros pour Gilles Demailly, qui s’en offusque à chaque fois qu’il l’entend. Malheureusement pour lui, cela se produit souvent.

Prenons un peu de recul. Quelles choses extraordinaires la Municipalité a-t-elle réalisées depuis son accession à l’Hôtel de Ville ? Quels projets ont été mis en oeuvre qui n’aient été initiés par la précédente équipe ?

Des projets, Gilles Demailly nous en présente à chaque interview. La politique des transports, notamment, constitue son sujet de prédilection. Sans doute à raison, durant la campagne de mars 2008. Nous sommes en juin 2009. Quelles avancées ? « Gilles de Robien a choisi d’abandonner les transports en commun au profit de la voiture ». Soit. Quoi d’autre ? Amiens a acheté des bus ! Chouette !

Poursuivre la lecture ‘Gilles Demailly et le Tram : collision garantie’

123456


RÉFLEXIONS D'UN CITOYEN |
actualites politiques natio... |
sans violence et sans haine |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Parti de Gauche. Commission...
| siolgnal
| "كُن...