Archives pour la catégorie Economie



Désamour palpable entre les commerçants d’Amiens et la Municipalité

19066127387117877315897434096490732534306n.jpgLa Municipalité désespère : les commerçants amiénois s’opposent à chacune de ses décisions les plus symboliques. Gilles Demailly, Thierry Bonté et Eric Mehimmedetsi, adjoint au « commerce de proximité », s’évertuent pourtant à les contenter, au risque de perdre un peu plus à chaque fois en crédibilité. Il a d’abord fallu reculer sur la façon de faire revenir les bus sur l’axe Duméril-Beauvais-Jacobins, après une série de manifestations issues d’une mobilisation sans précédent. Il y eut plus tard l’inquiétude des restaurateurs du Quai Bélu, suite aux déclarations de la mairie, cette dernière souhaitant restreindre l’espace de terrasse sur cet axe touristique. Sauf erreur de ma part, cette annonce est restée sans suite. La Municipalité était sans doute alors trop occupée à consoler les commerçants de la place Alphonse Fiquet, qui se sont plaints en décembre de faire les frais de la guéguerre politicienne lancée unilatéralement par l’Hôtel de Ville contre la Verrière de la gare.

Depuis plusieurs semaines, ce sont bien entendu les commerçants de la place René Goblet qui se font entendre, réclamant à cor et à cris le retour des voitures devant leurs échoppes. Arguant d’une chute brutale de leur chiffre d’affaires, ils entendent faire plier le maire. Les autres l’ont bien fait, pourquoi pas eux ? L’équipe de Gilles Demailly, qui s’était érigée en championne de la concertation, se réveille en se demandant pourquoi les gens sont si méchants… D’autant que l’association « les commerçants du centre ville ont du bon sens« , qui s’est constituée pour l’occasion, ne manque pas une occasion de faire parler d’elle. Elle organise d’ailleurs une manifestation sur la place ce mercredi 3 mars (à 16h), investissant même une pleine page du Courrier Picard pour faire connaître ses états d’âme.

En passant, il est paradoxal que l’ancien parking relais d’Amiens Sud vienne d’être reconverti en terrain d’entraînement pour les scooters (le tout dans la polémique, comme le relaye le Courrier Picard), au moment même où la Municipalité semble vouloir exclure les voitures du centre-ville. Un pas en avant, deux pas en arrière. Etrange manière de faire des choix.

Pour donner le change auprès des Amiénois, l’équipe municipale cherche des alliés. Elle en a, semble-t-il, trouvé un en la personne de Stéphane Conty, président de la Fédération des associations de commerçants du centre-ville. « Contre la polémique et pour le dialogue« , il est à l’origine de l’opération ticket de bus chez les commerçants (JDA n°549), persuadé que c’est par « l’incitation et non la contrainte« , que les Amiénois se dirigeront en masse vers les bus de la ville. L’incitation, et non la contrainte. Qu’est-ce donc que la coupure brutale d’une voie de circulation automobile en plein centre, sans réel plan de circulation alternatif préalablement établi ? De l’incitation ou de la contrainte pour les automobilistes ? Nous ne parlerons pas des résultats de l’opération lancée par la Municipalité, qui a donné l’occasion aux détracteurs de la Mairie de se faire une nouvelle fois remarquer. Raté.

Dernier sursaut : la TLPE, expliquée en quelques lignes bien cachées dans le JDA. Kezaco ? La taxe locale sur la publicité extérieure, instituée par la loi de modernisation de l’économie d’août 2008. Cette taxe, qui vise à limiter la pollution visuelle, fait parler chez les commerçants. En effet, tous les commerces possédant une enseigne extérieure de plus de 7m² devront s’en acquitter. Les communes ont le choix de l’appliquer ou non et en fixent le montant. Nous en reparlerons bientôt…

À Amiens, il n’y a plus d’idées : est-ce la faute du Gouvernement ?

« Un  budget de résistance » titre Amiens Forum dans un article détaillant toutes les attaques auxquelles la malheureuse mairie d’Amiens doit faire face de la part de l’Etat. C’est bien connu, l’Etat se désengage… Expression maintes fois ressassée, qui se fait écho à elle-même pour être mieux érigée en vérité absolue. À croire que remettre en cause cette affirmation, voire la nuancer, relève de l’hérésie et mérite l’insulte. Rassurons-nous, la rédaction d’Amiens Forum ne s’engage pas dans cette voie périlleuse…

Face à la tyrannie étatique, une équipe se lève. Gilles Demailly et Jacques Lessard, nos Astérix et Panoramix à nous, ont mijoté une potion magique qui sauvera tous les Amiénois du péril gouvernemental. Le maire se fait même menaçant : « Je souhaite que le Gouvernement change de politique. Ou alors qu’il change… Nous ne cédons pas à la pression. » À quand la déclarationÀ Amiens, il n'y a plus d'idées : est-ce la faute du Gouvernement ? dans Amiens Forum interrogation d’indépendance ?

Quels sont donc ces mauvais coups portés par l’Etat?

La suppression de la taxe professionnelle, principalement et évidemment. Rappelons que cette suppression a été actée sur recommandation des travaux des députés Marc Laffineur (UMP, Maine-et-Loire) et Jean-Pierre Balligand (PS, Aisne). « Rien n’est tranché concernant le produit fiscal de substitution » déclare Jacques Lessard. Bien au contraire, une nouvelle imposition des entreprises portant le nom de cotisation économique territoriale (CET), excluant les investissements productifs de l’assiette, verra le jour. Un régime transitoire a été adopté pour 2010. Dès 2011, cependant, les nouveaux impôts locaux seront effectivement perçus par les collectivités territoriales. L’objectif de la réforme n’est pas de grever les ressources des collectivités, mais de cesser de pénaliser fiscalement les investissements des entreprises, pourvoyeurs d’emplois. Dommage que l’information ne soit pas parvenue à Amiens, où l’on est sans doute trop occupé à ériger des remparts…

Sous un autre titre – « Quand l’Etat se désengage » –  Amiens Forum lance les chiffres : « la contribution de l’Etat aux recettes de la ville devrait diminuer de 628.000 € par rapport à l’exercice précédent » mais admet que la dotation globale est en hausse de 0,6% avec une inflation de 1,2% et des frais financiers très bas, « ce qui allège l’annuité de la dette« . Question toute simple : quelle est, sur cet ensemble, la différence comparativement à l’année précédente ? Peu importe, l’objectif est sans doute de retenir le titre et les citations de Gilles Demailly…

Amiens Forum, fataliste, livre son analyse : « les collectivités, elles, ont alors deux solutions : soit baisser la qualité de service, soit augmenter les impôts« . Dans un prochain numéro, le mensuel expliquera certainement que c’est de la faute du Gouvernement si la Municipalité fait les deux…

Enfin, il est intéressant de noter que la majorité municipale accroît progressivement ses attaques contre le Gouvernement. Une grande partie d’Amiens Forum relatant largement ses positions, est-il encore légitime qu’elle y dispose d’une tribune politique, au même titre que les groupes d’opposition ? La question peut paraître étonnante, mais nous en reparlerons bientôt…

 

 

Attractivité d’Amiens auprès des entreprises : des perspectives ?

Attractivité d'Amiens auprès des entreprises : des perspectives ? dans Economie article1167_imageUn classement du magazine L’Entreprise (voir l’article « Amiens joue la qualité de l’accueil ») vient de désigner Amiens comme la ville la plus attractive pour les entreprises parmi les communes de 100 000 à 200 000 habitants en 2009. Les forces de la capitale picarde ? La construction d’un quartier d’affaire en coeur de ville offrant aux entrepreneurs 16 000 m² de bureaux, l’extension du pôle d’activité Jules-Verne, l’existence d’une cellule d’accueil des cadres, l’arrivée de l’Agence de sécurité ferroviaire, etc.

Ce n’est pas la première fois que notre ville se distingue dans ce classement, où elle figure régulièrement dans les premières places : 1ère en 2007, 2ème en 2006 et 2008. Ce dynamisme résulte, comme l’explique un chef d’entreprise interviewé par L’Entreprise, « de plus de vingt ans passés par la ville à rattraper son retard ».

Poursuivre la lecture ‘Attractivité d’Amiens auprès des entreprises : des perspectives ?’

12


RÉFLEXIONS D'UN CITOYEN |
actualites politiques natio... |
sans violence et sans haine |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Parti de Gauche. Commission...
| siolgnal
| "كُن...